outil_sculpture
 
 
 
 
 
outil_barbele
retour accueil
outil_jumelle
Retour page précédente

Rouillé et Vaugeton en mémoire


Dimanche 24 juin, sous un soleil voilé le 63ème anniversaire de la libération du camp de Rouillé et l’hommage à la mémoire du massacre des 31 résistants à Vaugeton s’est déroulé avec de nombreux participants comme pouvaient le souligner les personnalités locales habituelles.


A l’invitation de l’Association pour la mémoire de la Résistance, de l’Internement et de la Déportation en Pays Mélusin et notre Amicale les hommages ont été marqués par la présence de la jeunesse et des écoles.

A Rouillé, un premier hommage eu lieu devant le monument aux morts de la ville. Après le cortège des anciens combattants, des sapeurs pompiers et sous le rythme de la fanfare de la « Jeanne d’Arc », c’est devant une stèle totalement neuve offerte par le marbrier local que les gerbes ont été déposées. Lucienne MECHAUSSIE et Raymond GRANET déposèrent la notre. Entre autres personnalités, nous avons pu remarquer la présence de Cécile ROL-TANGUY, épouse de l’un des principaux acteurs de la libération de Paris (Henri ROL-TANGUY), mais aussi et surtout résistante.

Suite à l’allocution de Rémy GAULT, maire de Rouillé, celle de Lucienne MECHAUSSIE [1], notre représentante, fut emprunte d’émotion lors de la citation du souvenir de ses proches.

Puis ce fût la remise de récompenses par quatre compagnons (Fernand DEVAUX, Jean FUMOLEAU, Robert POIRIER, Marcel SUILLEROT) anciens internés du camp de Rouillé aux jeunes lauréats locaux d’un concours sur la résistance.

La clôture de la cérémonie s’est effectuée sous les applaudissements adressés à la chorale « Chantons Liberté ».

Chacun s’est alors rendu à Vaugeton sur le lieu du massacre du maquis de Saint-Sauvant pour un hommage. La cérémonie a été ouverte par la fanfare de la « Lyre Mélusine ».Après l’allocution de Marcel VENAULT, maire de Celle-Levescault, la parole a été donnée à René JOLY, ancien résistant qui a pu échapper à ce massacre, président départemental de la FNCV [2].

Odette NILES, notre présidente, et Georges ABBACHI, notre secrétaire adjoint, ont déposé la gerbe de l’Amicale.

Avec une panne temporaire de sono, il fallait laisser la place à la jeunesse !... C’est ainsi que deux jeunes enfants de l’école de Celle-Levescault ont pu nous lire quelques volées de mots en hommage à leurs aïeux qui ont défendus leur liberté. Puis en ce même nom, la chorale « Chantons Liberté » nous a émue son talent d’adaptation musicale de chansons contemporaines comme « le chiffon rouge » de Michel FUGAIN, et autres chants de révolte comme ceux de Léo FERRE, pour ne citer qu’eux parmi d’autres...

Puis un verre de l’amitié a été offert par la municipalité avant de se rendre au repas fraternel à Rouillé.


[1En téléchargement sur cette page

[2FNCV : Fédération Nationale des Combattants Volontaires


Il y a 12 photos disponibles : Visualiser l'album.


Discours de Lucienne MECHAUSSIE

Document PDF (15666 octets)
 
 
Retour haut de page - Accueil - Plan - Contact - Webmaster - Liens - Infos Légales